Chronique #223 : Autoboyographie, Christina Lauren

Couverture Autoboyographie

Titre : Autoboyographie
Auteures : Christina Lauren
Pages : 395
Edition : Hugo Roman New Way
Genre : Romance MxM

RESUME

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible). C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée… Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

MON AVIS

On va suivre l’histoire de Tanner et Sebastian, deux êtres assez opposés. Si l’un accepte sa bisexualité auprès de sa famille l’autre ne peut rien dire à cause de sa religion. Ils vont faire vraiment connaissance lors d’un seminaire qui a pour but que les élèves écrivent un livre en quatre mois. L’année précédente, c’est le livre de Sebastian qui a remporté et été publié. Ils vont très vite se rendre compte de l’attirance qu’ils ont pour l’autre. Si c’est plus facile pour Tanner ce n’est pas le cas pour Sebastian. La religion mormone n’accepte pas que deux personnes de même sexe soient amoureuses,..

A sa sortie, c’était un non direct pour moi de le lire, n’aimant pas la communauté mormone je ne me voyais pas lire ce livre dont le sujet en parlait. Puis je me suis dit pourquoi pas, tous les livres devraient avoir leur chance. Je me suis donc lancée non sans aprioris. Si au début, je trouvais que c’était finalement plutôt sympa, j’ai finir par changer d’avis. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, je trouve que l’histoire n’a pas assez été poussée. Au final, on se retrouve à suivre trois jeunes adultes qui doivent écrire un livre. Pour avoir vu beaucoup de documentaires sur la communauté mormone, je trouve qu’elle a été adoucie ici. Certaines choses sont vraies mais les auteures ont passé sous silence pas mal de choses ce que j’ai trouvé dommage car quitte à parler de ce thème autant y aller un peu plus en profondeur sans rentrer obligatoirement dans les détails.

Il y a des points qui ont été survolé auxquels j’aurais aimé avoir des réponses. La mère de Tanner faisait elle aussi partie de la communauté mormone, elle en est partie et ne veut plus en entendre parler sauf qu’elle va s’installer dans une ville où la majorité des gens si ce n’est pas quasi la totalité en font partie, ces enfants vont dans un lycée où il y en a,.. donc si tu ne veux réellement plus avoir à faire avec ton passé tu t’en éloignes,.. Pleins de petites incohérences comme ça pendant la lecture.

Je suis quand même contente de l’avoir fini, j’ai beau ne l’avoir aimé, je l’ai lu en moins de 24h ! Est-ce que je le conseille? Oui, ce n’est pas une lecture horrible mais il ne faut pas s’attendre à une lecture transcendante. Je ne comprends pas pourquoi il a été aussi bien noté alors qu’il ne s’y passe pas grand chose, que c’est redondant et répétitif !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :