Chronique #199 : Campus Drivers T1, CS Quill

Titre : Campus Drivers T1

Auteur : CS Quill

Pages : 469

Édition : Hugo Roman

Genre : Romance

Résumé

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à coeur de ne jamais décevoir leur clientèle.
Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix.
Alors comment se retrouve t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer?

Mon avis

Énorme coup de coeur. Si je pensais que Landon & Shay était le plus gros de ce début d’année, il a été détrôné par ce livre. Je n’ai pas trouvé un seul défaut à ce livre. Foncez !!

Lois et Lane comme dans Superman. Déjà, cela annonçait la couleur. Lane fait parti des Campus Drivers, une équipe de gars qui raccompagne les gens avec leurs voitures. Un soir, il va trouver Lois, affalée dans les escaliers en pleurs après s’être fait mettre à la porte par son petit ami. Il va prendre pitié et la ramener chez elle et elle va finir par y rester en dormant sur le canapé.

J’ai adoré les deux personnages. Ils sont à mourir de rire. Chacun à sa personnalité bien trempée, son humour au ras des pâquerettes et surtout, une repartie exceptionnelle. J’en ai pleuré de rire à certains moments.

Lane est un jeune homme assez complexe. Il cache un lourd secret qu’il va avoir beaucoup de mal à dévoiler au dépend de sa relation avec Lois. Il a un hobby assez original, je n’avais jamais vu cela dans aucune romance. Je vous laisse découvrir ce que c’est ! C’est plus drôle ! Il vit dans son appartement plutôt qu’avec son groupe d’amis. Il se sert de sa notoriété de Campus Drivers avec les filles.

Lois, quant à elle, n’a connu que Kirk son ex petit ami, qu’elle va essayer de reconquérir. Ce dernier, l’a clairement largué comme une vieille chaussette à deux jours de la rentrée. Elle va vivre sur le canapé de Lane pendant un moment. Les deux vont s’entendre à leurs manières. On va dire qu’ils ont une façon de montrer leur amitié assez particulière : c’est à croire que c’est à celui qui envoie la meilleure pique !

La plume est tellement addictive, que j’avais du mal à lâcher mon livre. Combien de fois, j’ai rallumé la lumière pour lire quelques pages alors que j’étais censée dormir ! Pas de temps mort au fil des pages,..

La fin indique clairement qu’il y a une suite, quand j’écris cet article je l’ai déjà commencé, je me demande si je ne l’aurais pas fini avant la publication de cette chronique ! J’avoue que j’ai un peu peur de me lancer dans la suite. Ce tome a placé la barre très haute et je n’ai pas envie que l’histoire s’essouffle. On verra bien 🙂 Je n’ai pas envie de perdre le côté sarcastique des personnages avec leurs réparties ! Pour moi, une très bonne voire excellente romance c’est quand les personnages se lancent des piques tout le long du livre !

Un commentaire sur “Chronique #199 : Campus Drivers T1, CS Quill

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :